dimanche 19 février 2017

What's up?

Hello, Hello!

Je déroge à mes billets du Mois parce que j'ai simplement envie de vous parler aujourd'hui.

Demain, je commence mon contrat à temps plein de 4 mois chez Botanic. Mais je suis embêtée car je me suis inscrite à un concours pour le 12 juin... et ce n'était pas prévu évidemment d'avoir les deux en même temps !

Me voilà donc à bosser jusqu'à 19h, et devoir réviser un programme de mathématiques et de français niveau Brevet... après plus de 7 ans sans tout ça ! Réapprendre les modes de calcul, des soustractions, des divisions, les tables de multiplication, les problèmes avec des vitesses moyennes, des km, des litres, des pourcentages, des proportionnalité, des inconnues (x), des surfaces à calculer sur un plan.... voilà pourquoi j'ai hésité ! Pour certains exercices quand même, le niveau me semble plus haut...

Et pourquoi j'ai finalement craqué... parce que ce concours, de catégorie C (catégorie B l'année dernière), donc niveau BEP, CAP, Brevet, est censé m'ouvrir les portes de la titularisation. Il y a 40 places.
Alors, de un je ne suis pas sûre de moi, et de deux, je vais sans doute manquer de temps avec mon boulot. Et les maths, ça se travaille...

Et puis avec ce temps plein, je n'avais pas pensé à l'anglais, et je n'ai pas du tout envie d'arrêter :(
Aussi moins de photos en perspective, c'est pas cool pour le moral non plus :/

Depuis deux ans, j'ai fait seulement deux mois de temps plein au Château en 2015, c'est léger !
Et j'ai trop pris mes aises avec autant de temps libre, y compris le temps que je consacre aux animaux, que je vais devoir réduire, alors que je me suis raccrochée à eux depuis la fin de mes études, j'ai beaucoup plus de mal à déléguer les concernant.


Pour me rassurer, je me dis que tout ça, c'est un avant-goût du rythme qui s'imposera quand j'aurais enfin le boulot tant attendu au Château. Une vie professionnelle, comme tout le monde en fait !
D'ailleurs le Château, je me suis demandée il y a encore quelques semaines, si je ne devais pas tirer un gros trait dessus et me réorienter. Grosse remise en question de mon parcours. Trop d'études, domaine trop saturé, trop complexe (ça touche à la politique...), pas un seul entretien à l'horizon (je n'arrive jamais jusqu'à cette étape). Et puis, le Château, ce n'est pas ce pour quoi j'ai fait des études... Mais si je vise plus haut, je dois partir. Je me suis demandé si ce n'est pas ce qu'il me faut maintenant.

Mais le Château reste quand même le seul endroit qui m'ouvre les bras depuis deux ans, je ne l'oublie pas... et maintenant que je suis inscrite au concours, je m'accroche de nouveau. Le concours se termine en octobre avec les oraux, le Château doit réouvrir au Printemps 2018, ce n'est sûrement pas un hasard, il se prépare quelque chose c'est certain, et mon avenir au Château en dépend.  Et bien, je ne le vis pas super bien, j'ai drôlement peur en fait car j'y vois ma dernière chance d'entrer définitivement au Château, ou pas.
Alors avec ce concours, je tente une dernière fois, il y a des possibilités, il y a encore de l'espoir. Mais il faudra être soutenu aussi, j'espère ne pas être déçue.

Et en même temps, je ne peux m'empêcher d'y penser, et je pense même qu'à ça. Si je n'ai pas le concours, et si dans les directions ils veulent absolument un titulaire, malgré tout ce qui joue en ma faveur (habiter à 10 minutes, revenir tous les ans, connaître le boulot, l'équipe, etc.), il n'y aura peut-être rien, plus de Château, plus d'espoir... ça commence à être long et pesant en tout cas, cette attente et cet espoir, et ça commence à impacter sur le moral.
Il y a aussi cette issue : pas de poste au Château (car on en sait rien en fait), j'ai le concours et je dois partir, sans doute sur Paris.


Bon, c'est encore dans longtemps tout ça, il va falloir que je fasse avec en attendant :/ Et finalement,  ce temps plein semble bienvenu pour moins y penser, ça devrait vite passer !


Alors je vous dis à très bientôt, j'espère que vous allez bien :)

Des bisous ! 😗

Et bon dimanche ☀

mercredi 1 février 2017

Mois après Mois #21 : Janvier 2017

Quel premier mois de l'année !



Je suis bien contente de Janvier, nous avons bien profité avec Milou, un rêve de réalisé pour bien commencer 2017.

Ce rêve, c'était de l'emmener en classe de neige ! 😊



Et ce n'est pas un mais deux week-ends dont il a pu profiter avec la première neige de l'année.

Il était heureux, malgré pas mal de difficultés pour se mouvoir surtout la première fois dans la poudreuse, même dans nos traces, il n'y arrivait pas. Le second week-end, après des températures négatives toute la semaine, c'était un peu mieux mais encore pas ça. J'avais de la peine de le voir galérer...
Une fois sur une piste ou en ville, c'était que du bonheur par contre !

Pas serein...





Il a fait très froid le premier week-end, mais le harnais et le manteau vont très bien ensemble, j'étais rassurée de le savoir au chaud.




On a fait une petite sortie un peu dans la forêt, sans laisse car personne à l'horizon...

Enfin libre !!


Dans la maison, il a bien pris ses marques. Ce n'est plus une source de stress pour nous deux. J'ai fait en sorte qu'il ait des affaires en double que je laisse, notamment un porte-gamelle, des serviettes pour le nettoyer, et même son super coussin gonflant en deux exemplaires désormais ! 😁


La place parfaite 😍



Pas de nouveau week-end de prévu, c'est dommage, il commence à bien s'habituer, et supporte mieux la voiture. Et puis, il est facile, même au restaurant, enfin, du moment qu'il est le seul chien !



*

Ce mois de Janvier a donc été, comme chez vous aussi, très froid, ce qui nous a même valu un arrêt de l'eau dans toute la maison car un glaçon a percé le tuyau de l'évier extérieur, un après-midi, une soirée, et une matinée sans eau, on s'est organisé mais bon...

Et puis une Bise infernale pendant quelques jours. Le chemin de balade s'est à nouveau transformé en une immense plaine, à cause des congères. L'Hiver était enfin là ! Mais il est déjà reparti :/

Sinon, de beaux paysages enneigés, du soleil en montagne, une Cibou super en forme, de la décoration, une nouvelle mangeoire et un porte boules de graisse pour les oiseaux. C'est une belle animation, et c'est important pour eux, pourtant on ne les nourrit pas chaque année. Je vais m'y tenir désormais.
Mais aussi le Monastère par une superbe journée d'hiver, j'étais plus heureuse de revoir tout le monde, deux ans après, que de voir l'exposition pour laquelle nous avons fait le déplacement avec une collègue du Château !
Je n'oublie pas le faisan et sa poule faisane, qui sont encore là, et à ma grande surprise, un deuxième faisan, qui me parait d'ailleurs plus jeune, a fait son apparition ! Nous avons mis une petite coupelle avec les graines pour oiseaux, le temps que la neige fonde.

Et d'abord, je suis fière de vous présenter mon tableau des vaches highlandaises !





 




 






Je suis enfin retournée au cinéma (la dernière séance datait d'avril 2016 quand même !) pour voir Dalida. Je n'ai pas été déçue, mais bien émue... elle était si belle, si rayonnante en chantant, mais bien malheureuse en amour pourtant, et ça s'est mal fini. Et quelle magnifique langue l'italien ! Si vous ne le saviez pas (comme moi), elle est née au Caire, mais elle est italienne. De fait, une grande partie du film est sous-titré.
Je vous le conseille vivement (comme tous les films que je vois en fait !), mais il est vraiment bien réalisé, et l'actrice est quasiment Dalida...



*

Ce premier mois de 2017 a aussi été le premier mois sans O'maha. Les habitudes sont parties, et de nouvelles les ont remplacées. Le quotidien a quand même bien changé, il c'est simplifié.
C'est différent sans elle, et c'est moins contraignant malheureusement aussi. Pour mes grands-parents, c'est aussi beaucoup plus simple de n'avoir que Ciboulette, ce qui m'a poussé à prendre Milou avec nous les week-ends, pour les soulager.

J'ai déposé des coussins sur le lit, et un petit oiseau au dessus. C'était impossible avant...
J'ai demandé à une pastelliste de la portraitiser, elle sera au dessus du lit.





Février sera plus axé sur le professionnel que sur les loisirs, à suivre...


Passez un bon mois de Février

lundi 9 janvier 2017

Dernières décorations de 2016


Je ne vous avais pas encore vraiment montré la décoration d'hiver et des fêtes de fin d'année.

Comme j'ai tout rangé aujourd'hui, c'est l'occasion avant que les photos finissent aux archives !

Je vous glisse la décoration de la maison jurassienne, facile à reconnaitre 😉








    

  




  





Maintenant, en avant pour la vraie décoration de l'Hiver ! ⛄

vendredi 6 janvier 2017

Les vacances de Monsieur Milou !

Vous aurez reconnu le titre caché d'un vieux film comique ! 😀


Milou revit là haut, c'est presque un autre chien. Presque, parce que côté trouble alimentaire, c'est la même chose qu'à la maison. Il a refusé de manger avant le dimanche soir, nous sommes montés le samedi 31 au matin, et nous ne lui avions pas donné la gamelle à cause de la voiture.

Pourtant, il a eu une énergie impressionnante tout le week-end, alors qu'il n'avait rien dans le ventre depuis le vendredi soir. La balade de plus d'une heure et demi le samedi l'a beaucoup fatigué, il s'est bien reposé ensuite, mais il était tout foufou pendant la marche. D'ailleurs il n'arrivait pas à marcher, il fallait qu'il court. Et rebelotte le dimanche, le lundi, le mardi... bluffant ! 

Il a vraiment un coeur en super forme ! J'étais inquiète, je craignais qu'il ne supporte pas l'effort mais il a de la réserve le petit renard. De toute façon, je ne peux pas le forcer à manger... c'est un peu à la carte ! Quand il a faim, il mange, sinon, il vit sa vie sans manger. Cela n'empêche pas qu'il soit super excité d'aller se balader. Au quotidien, je l'enferme dans une bulle, et j'en oublie qu'il est un chien. Avec en plus son passé dans la rue, et de fugues, il adore être dehors, c'est instinctif...

Je l'ai mis en laisse à certains moments mais finalement, ce n'était pas nécessaire. Pas de chien à l'horizon (le bonheur !), et il nous suivait super bien, il sentait les odeurs par ci par là mais rien à voir avec son chemin de balade habituel à la maison, truffé d'odeurs canines... il a vite repris ses habitudes quand nous sommes allés en ville par contre ! 


Il a mis le week-end pour s'habituer à la maison, mais son coussin orange a bien aidé, et lundi, il avait pris le rythme.

On a fait pas mal de voiture finalement. On l'avait coincé au milieu sur la banquette arrière, sur son plaid, il a rapidement compris qu'il fallait qu'il se couche pour être bien. Cela n'empêche pas qu'il vomisse si le trajet est long et avec pas mal de virages, mais ça aide bien quand même.


Je ne trouve pas que cela soit simplissime comme un claquement de doigts de l'emmener, mais si tout est prévu et anticipé, c'est tout à fait gérable, et appréciable. J'espère pouvoir renouveler l'expérience très vite, avec de la neige cette fois !